Steven Spielberg - Part 2

RRLIVRE08

Steven Spielberg - Part 2

Pour retracer la carrière de Steven Spielberg, Rockyrama publiait l’année dernière le premier tome d’une trilogie. Après avoir braqué ses projecteurs sur les débuts du réalisateur le plus connu de l’histoire du cinéma, Rockyrama revient avec un deuxième volume consacré au cinéaste.

Plus de détails

Nouveau

18,91 €

Nous voici de retour avec la deuxième partie des aventures du wonder boy, celles se déroulant entre 1991 et 2008. Nombre de réalisateurs entament des virages artistiques périlleux au cours de leur carrière, mais peu s’investissent d’une mission aussi radicale que celle que s’impose Spielberg à l’orée des années quatre-vingt-dix. Alors qu’il est assis confortablement sur le toit du monde après des succès atomiques au box-office, le réalisateur hollywoodien décide de renverser la table et de mettre entre parenthèses le divertissement pur pour s’aventurer vers un cinéma que l’on qualifiera facilement de plus « adulte ». Qui aurait pu imaginer, au moment de E.T., que le même réalisateur fabriquerait plus tard des monuments tels que La Liste de Schindler ou encore Il faut sauver le soldat Ryan ? Spielberg radicalise son cinéma et montre un tout autre visage, non sans, au passage, marquer de son empreinte la pop culture tout entière avec
 un parc et des dinosaures ressuscités... C’est donc sur un chapitre autrement plus sombre et parfois même extrême, au regard du passif du réalisateur, que nous allons nous attarder et braquer les lumières de Rockyrama. Nous avons cette fois encore tenté de cerner une parenthèse qui semble n’avoir paradoxalement aucune limite tant Spielberg peint son grand œuvre d’un noir si profond qu’il devient impossible d’en observer les frontières...

DATE DE SORTIE

En librairie le 13 novembre 2019

Aucun avis n'a été publié pour le moment.

Donnez votre avis

Wes Anderson

Wes Anderson et tout son univers sont à l'honneur dans ce gros numéro plein de confort, de couleurs, et un peu tordu.

* Champs requis

Cookie text goes here. Duis sed eros tincidunt, scelerisque lacus quis, facilisis lectus. Ut auctor orci leo, id faucibus magna eleifend a. Ut quis ex sem.